RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les chroniques du maudit [UY]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yves
Administrateur
Administrateur


Messages : 47
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 27

MessageSujet: Les chroniques du maudit [UY]   Mer 7 Mar - 8:09

Bonjour, petites précision : cette fiction se déroule dans un univers parallèle au notre fort complexe dans lequel j'ai situé la plupart de mes histoires sf que j'ai humblement (hum) nommé l'Unyves.

La plupart de mes histoires se déroulant dans cet univers porteront donc le label UY, vous constaterez ainsi que les histoires sont interconnectées, et parfois l'un ou l'autre personnage pourrait bien bénéficier de sa propre histoire et ce aussi en fonction de l'avis des lecteurs.

Chapitre 1: Réveil


Des yeux humains s'ouvrent. Un faible courant d'air salé piquent la rétine. Des paupières s'abaissent pour lubrifier l'oculaire agressée.
Un individus se lève, au bord d'une mare boueuse peu profonde. Une libellule le frôle. La rapidité de son vol est telle qu'un simple éclair jaune parviens à être aperçu.
Face à notre homme, un paysage inconnu se présente à lui. Il est face à un étang glaiseux, ou quelques fougères poussent.
Quelques prêles géant forment de denses buissons. Il s'en approche, curieux d'un bruit de frémissement.
Soudain une créature ressemblant à une immense salamandre verdâtre surgit des buissons plongeant dans la boue.

Sous l'effet de la peur, notre individus bondit et une douleur intense le prend à la tête.
Sous la souffrance, il tombe à genoux. Des images affluent à son cerveau. Il réalise qu'il ne sait plus qui il n'est, n'y même ou il est et d’où il viens, question existentielles pour tout être ayant une identité propre.
Il voit une personne, une femme l'appelant Zeitan. Cela serais donc son nom?
Puis d'autres images, vagues,complètent ses visions. Un groupe de personnes, manifestant une autorité presque divine, le déclarant maudit, puis un grand flash blanc et enfin son réveil.
Troublé il se relève, il fait nuit. Il ne comprend pas comment il a eu de telles images cérébrales, ni même pourquoi.
Il comprend que sa mémoire est défaillante, il est amnésique.Désespéré il lève les yeux au ciel.Et là une observation inattendue a lieu.
Il voit un ciel sombre mais ponctué d’étoiles et une lune qui même si elle est bien plus grosses que dans ses souvenirs lui indique qu'il est bien sur terre.La terre, ce nom qui lui est revenu à l'esprit sans même qu'il sache d'où ou de quand...Ses souvenirs fragmentaires semblent revenir aléatoirement et au besoin de notre individus.
Soudain, un hurlement bestial sors Zeitan de ses pensées.
Au vu de la tailles des insectes et des salamandres, le milieu n'est pas sur et il doit vitre trouver un abri. Mais ou?
Heureusement cette lune énorme bien que partiellement visible, est suffisamment lumineuse pour éclairer l'endroit.
Il vois donc la mare boueuse a coté de laquelle il était ainsi que le massif de prêles. Plus loin, un immense désert est visible, ponctués de taches sombres. Cet endroit n'est pas celui vers lequel il pourra trouver un abris.
Il regarde donc dans les autres direction. A sa gauche, l'horizon est coupé de ce qu'il semble être une montagne.

Il décida donc de ce diriger là bas, espérant y trouver l'une ou l'autre cavité naturelle pouvant devenir un abri. Face à lui se trouve donc une plaine, dans laquelle serpente ce qui semble être un ruisseau. En toute logique remonter le ruisseau devrais le mener aux montagne, si bien entendu ces monts sont biens réels.
Avancer de nuit en territoire inconnu est , bien sur, fort téméraire mais lors-qu’aucun autre choix ne se présente, malheureusement il est impossible de choisir une solution de facilité De plus les cris se faisaient de plus en plus fréquent au fur et à mesure de l'avancée de la nuit alors que la température ne semblait que peu diminuer. L’amnésique marchais déjà depuis plusieurs heures dans la plaine alluviale que soudain de nouveaux sons commençaient à se faire entendre. D’abord discrets, semblable à un sifflement, son avancée semblait accentuer ce qui ressemblait à des crissements. Il entendait les tiges des lycopodes et des fougères l'entourant frémir, lui indiquant du mouvement alors que le ciel était obscurci par des nuages.

Soudain, le vent se mis à souffler plus fort chassant le nuage. Il vit alors le sol grouillant de gros insectes semblables à des grillons. Chacun mesurait la taille d'un gros rat. ils grouillaient sur le sol, certains plus petits, sans aucun doutes les chanteurs, se jetaient parfois à trois ou quatre sur d'autres plus gros.
La curiosité l'emportant, Zeitan ne put s'empêcher de s’arrêter pour regarder ces grillons géants. Certains se battaient en joutes musicales pendant qu'un groupe de femelles observaient alors que d'autres, moins délicats, y allaient à force de mandibule. Zeitan voulu en attraper un pour l'examiner de prés mais il se fit mordre, laissant échapper un cri. Bien vite, le silence se vit et les orthoptères se tournèrent vers lui oubliant leur orgie. Les grillons se rapprochaient de lui, mais Zeitan sentais plus de la curiosité dans leur comportement que de l'agressivité, ceux-ci auraient en effet sans douté déjà pu l'attaquer depuis longtemps car ils étaient manifestement bien plus rapide que lui.
Le groupe d'insectes et Zeitan étaient tellement occupés à se jauger mutuellement qu'aucun des deux groupes n'avaient entendu des bruits provenant de la rivière toute proche.
Les lycopodes s’écartèrent pour laisser passer une tête allongée équipée de dent pointues, tandis qu'une main dotée de 5 doigts courts et trapus, se posas écrasant ainsi quelques un des hexapodes et saisissant notre héros.
Deux yeux jaunes, reflétant la lumière de la lune se fixèrent sur notre héros.
Revenir en haut Aller en bas
http://nabu.forumgratuit.be
 
Les chroniques du maudit [UY]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Troisi, Licia] Chroniques du Monde Emergé (série)
» Galerie du "Royaume Maudit de Moussillon" version Basarabi
» Clinique de l'exil : chroniques d'une pratique engagée
» Rice Anne - Memnoch le démon - Chroniques des vampires tome 5
» LES CHRONIQUES DE MACKAYLA LANE (Tome 2) FIEVRE ROUGE de Karen Marie Moning

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nabu :: Les écrits :: Fictions :: Science-fiction :: Les textes-
Sauter vers: